Cameroun : à la santé de la filière café-cacao

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

En 2010-2011, 189 000 tonnes de cacao ont été commercialisées.Semences gratuites, encadrement des planteurs, nouveaux outils de financement… Après des années de baisse de la production, l’État camerounais souhaite dépoussiérer le secteur, qui mobilise 600 000 exploitants.

Avec une production nationale commercialisée de 218 000 tonnes en 2010-2011 (soit près de 13 % de plus que lors de la campagne 2009-2010), selon l’Office national du cacao et du café (ONCC), la filière cacao se porte bien. Dans le même temps, les exportations ont dépassé 189 000 t (+ 10 %). Une quantité, mais aussi une qualité en hausse : 1,47 % du cacao produit était de grade I, contre 0,13 % lors de la campagne précédente.

Cette tendance positive s’appuie notamment sur le soutien du gouvernement, qui voudrait porter la production de fèves de cacao à 280 000 t par an d’ici à 2015. Les autorités initient ou appuient plusieurs projets destinés à ramener le Cameroun dans le peloton de tête des producteurs mondiaux (il occupe actuellement la cinquième place). Elles ont favorisé le déploiement de conseillers agricoles sur le terrain pour encadrer les planteurs, accordé des facilités aux fournisseurs d’engrais, défiscalisé des intrants agricoles pour les rendre plus accessibles aux paysans, renforcé le contrôle des opérations de commercialisation, incité les jeunes à créer de nouvelles plantations…

Un verger vieillissant

De son côté, la Société de développement du cacao (Sodecao), organisme public qui encadre les planteurs, a lancé depuis 2006 un programme de production et de distribution de plants améliorés. L’objectif est d’en fournir 6 millions par an, soit la quantité nécessaire pour créer 5 000 ha de nouvelles exploitations modernes. Une façon de remédier au vieillissement du verger cacaoyer (d’une superficie estimée à 400 000 ha) : près de la moitié des plantations ont plus de quarante ans.

Le Cameroun veut redevenir la puissance agricole continentale qu’il fut pendant les décennies d’euphorie qui ont précédé l’effondrement des cours mondiaux des produits de base agricoles. La chute des prix a poussé les producteurs à se tourner vers d’autres cultures d’exportation, plus payantes, faisant ainsi diminuer les volumes. La production du café, tout particulièrement, a connu des hauts et des bas ces vingt dernières années. Selon l’Organisation internationale du café, après un pic de 132 000 t en 1986, elle a sombré à 24 360 t en 1994. En 1999, elle est remontée à plus de 82 000 t, pour s’établir aux alentours de 45 000 t en 2010. Pour laisser les années noires derrière elle, la filière est en plein plan de relance. D’ici à 2015, le gouvernement espère porter la production à 125 000 t. Au programme : la réhabilitation des anciennes plantations, la création de routes et d’un système d’information du marché destiné aux producteurs. L’État veut ainsi « transformer un système de subsistance en un système professionnel et durable, économiquement bénéficiaire pour tous », selon Luc Magloire Mbarga, le ministre du Commerce.

"Nous voulons transformer un système de subsistance en un système professionel."

La création de la Cameroon Rural Financial Corporation (Carfic) et de la Banque camerounaise des PME est l’une des initiatives les plus représentatives de cette nouvelle vision. Ces banques ont tenu leur première assemblée générale début juin 2011, à Yaoundé. Dotées d’un capital de 10 milliards de francs CFA (15,2 millions d’euros) chacune, elles devront remédier à l’insuffisance de financements qui handicape le développement rural. La signature, en 2008, d’une convention de financement de 5,6 milliards de F CFA entre le Fonds de développement des filières cacao et café (Fodecc, créé en 2006) et le ministère de l’Agriculture et du Développement rural s’inscrit aussi dans cette logique de relance de la production.

La filière café-cacao, qui mobilise quelque 600 000 producteurs, représente près de 30 % des exportations directes non pétrolières et génère plus de 100 milliards de F CFA de revenus annuels. Six millions de personnes bénéficient de manière directe ou indirecte de ses activités. L’embellie qui touche les prix du cacao – vendu plus de 1 500 F CFA le kilo dans certaines régions du pays en juillet, selon l’ONCC – va contribuer largement au recul de la pauvreté en milieu rural.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Mise à jour le lundi 14 mai 2012 14:35

Autres articles

Interview

Francesco Pierri : "Aujourd'hui même les bailleurs internationaux soutiennent l'agriculture familiale"

Francesco Pierri :

FFrancesco Pierri, responsable de l'agriculture familiale à la FAO, a répondu aux questions de "Jeune Afrique" sur la situation alimentaire et l'état de l'agriculture familiale en Afrique.

Lire la suite

Portrait

Margerie l'Africain

Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain de groupe français. Portrait.

Lire la suite

Hydrocarbures

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles...

Lire la suite

Évènement

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

Le premier Global Africa Investment Summit à Londres a été nettement dominé par la présence des pays anglophones. Rare exception, la RD Congo a présenté plusieurs projets à la communauté...

Lire la suite

Agro-industrie

Avec la biomasse, Sifca voit l'avenir en vert

Avec la biomasse, Sifca voit l'avenir en vert

Épaulé par EDF, le géant ivoirien mise sur les énergies renouvelables. Un moyen de valoriser les déchets de ses exploitations et d'offrir des revenus supplémentaires à ses planteurs.

Lire la suite

Transport maritime

Côte d'Ivoire : Bolloré Africa Logistics en net recul au premier semestre 2014

Côte d'Ivoire : Bolloré Africa Logistics en net recul au premier semestre 2014

Bolloré Africa Logistic a annoncé des résultats en nette baisse pour ses activités ivoiriennes durant le premier semestre. Des mauvaises performances que le groupe français impute aux dysfonctionnements constatés au...

Lire la suite

Téléphonie

Econet rachète les filiales de VimpelCom en Centrafrique et au Burundi

Econet rachète les filiales de VimpelCom en Centrafrique et au Burundi

VimpelCom a conclu la cession de ses filiales au Burundi et en Centrafrique à Econet Wireless pour 65 millions de dollars. La vente de ces actifs à Niel Telecom de...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" se penche sur l'émoi provoqué par la chute des cours pétroliers et ses conséquences sur la croissance du continent. Le magazine dévoile également la nouvelle édition...

Lire la suite

Mines

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

Quatre mois après la signature d'un accord entre la compagnie Rio Tinto et l'État pour relancer le développement du mégagisement, la chute des cours du fer vient compromettre leurs plans.

Lire la suite

Hydrocarbures

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

L'opérateur pétrolier britannique Genel Energy et ses partenaires ont annoncé ce lundi la découverte de pétrole à 3 000 mètres de profondeur, au large des côtes du Maroc. La prudence...

Lire la suite

Énergie

La première centrale solaire du Maroc opérationnelle en 2015

La première centrale solaire du Maroc opérationnelle en 2015

Noor-1, la première centrale thermo-solaire du Maroc, devrait être opérationnelle en 2015, suit à des progrès réalisés sur le chantier de ce vaste projet au coût estimé à 600 millions...

Lire la suite

Energies renouvelables

Sonabel lance le premier PPP dans l'énergie solaire au Burkina Faso

Sonabel lance le premier PPP dans l'énergie solaire au Burkina Faso

La société nationale burkinabè d'électricité (Sonabel) et le canadien Windiga Energy, producteur d'énergie renouvelable, ont signé un contrat d'achat d'énergie solaire. Le partenariat public-privé, d'une valeur totale de 24 milliards...

Lire la suite

Algérie

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été adressée aux autorités de ce pays.

Lire la suite

Avocats

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Dans une interview exclusive accordée à "Jeune Afrique", le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1 100 avocats dans 25 pays a choisi...

Lire la suite

Finance

Fitch relève la note d'Ecobank à "B"

Fitch relève la note d'Ecobank à

Ecobank Transnational Incorporated (ETI), le holding du groupe Ecobank, a vu sa note de défaut à long terme relevée d'un cran de "B-" à "B" par Fitch Ratings avec une...

Lire la suite

Récompenses

Prix Cartier Women's Initiative 2014 : les lauréates africaines sont…

Prix Cartier Women's Initiative 2014 : les lauréates africaines sont…

Le prix Cartier Women's Initiative 2014, remis le 16 octobre, a récompensé Achenyo Idachaba du Nigéria (pour la zone Afrique subsaharienne) et l'Égyptienne Mariam Hazem (pour la zone Afrique du...

Lire la suite

Hôtellerie

TUI France va ouvrir un nouveau club Marmara à Agadir en 2015

TUI France va ouvrir un nouveau club Marmara à Agadir en 2015

Le groupe TUI France va investir 15 millions d'euros dans l'hôtellerie au Maroc. Au programme : l'ouverture d'un hôtel Club Marmara à Agadir et celle d'un nouvel hôtel "Aqua Mirage"...

Lire la suite

Industrie

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

Le groupe Tazi va construire deux usines à Abdijan dans le secteur de la literie et du plastique. Le tout pour un investissement de 15 millions d'euros et un démarrage...

Lire la suite

Interview

José Maria Neves : "Nous voulons faire du Cap-Vert un prestataire de qualité dans les services "

José Maria Neves :

Invité à Marrakech dans le cadre de la 9e édition du Forum africain pour le développement afin d'expliquer les raisons du succès socio-économique de son pays, le Premier ministre cap-verdien...

Lire la suite

Finance

Délice Holding réussit son introduction à la Bourse de Tunis

Délice Holding réussit son introduction à la Bourse de Tunis

Le groupe laitier a introduit 15 % de son capital sur le marché principal de la Bourse de Tunis avec succès. Chose inédite dans ce pays : pour cette opération,...

Lire la suite

Automobile

Maroc : la surprenante résistance des centres Midas

Maroc : la surprenante résistance des centres Midas

Porté par le marché du neuf, le spécialiste de l'entretien a fait ses preuves à Casablanca. Et compte développer son réseau dans le royaume.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags