Phosphate : le marocain OCP enregistre un bénéfice net en baisse de 17,8 % au 1er semestre, à 3,02 milliards de dirhams.

Le fromager Bel a trouvé la bonne formule

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

L'image positive de La Vache qui rit contribue au succès de la marque. © Alban Biaussat/CollateralStratégie nutritionnelle ciblée, communication tous azimuts et réseaux de distribution alternatifs : le numéro trois mondial des fromages industriels Bel joue sur plusieurs tableaux.

Beurre, cheddar et poudre de lait. Voilà plus de cinquante ans que la recette de La Vache qui rit régale l'Afrique. Et elle le lui rend bien. Grâce à un traitement permettant une conservation hors froid pendant neuf mois, à un réseau de distribution faisant la part belle à l'informel, à une stratégie de communication multisupport et à la commercialisation par portions (15 centimes d'euro), le continent absorbe 40 % des ventes mondiales de la célèbre crème de fromage. Pour bichonner ses consommateurs africains, le groupe français Bel a défini une politique nutritionnelle locale et mis en place une formule enrichie en calcium et en vitamine D en s'appuyant sur les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la Global Alliance for Improved Nutrition (Gain), qui crée des programmes pour enrichir les aliments de base. Deux nouvelles formules sont en cours de développement. « L'une devrait être lancée en 2013, l'autre en 2015-2016 », détaille Caroline Sorlin. Mais la directrice marketing du groupe pour la zone Afrique et Moyen-Orient n'en dira pas plus, afin de contrer toute volonté de contrefaçon - un phénomène bien réel mais fluctuant selon les cours des matières premières.

« Mamas mapas »

Cliquez sur l'image.Pour Bel, l'heure est surtout à la conquête de nouveaux clients. « Notre objectif est de doubler notre chiffre d'affaires d'ici à 2020 en touchant les 200 millions de consommateurs supplémentaires que comptera le continent à ce moment-là », souligne Frédéric Nalis, vice-président du groupe en charge de l'Afrique. Pour ce faire, Bel multiplie les innovations commerciales. En complément de sa vente à la portion, le groupe propose ainsi des formats différents tels que le snacking (« grignotage ») ou encore la barquette familiale, lancée récemment. Il avait auparavant développé des marques « secondaires » - Picon, Régal Picon et Les Enfants. Ce compromis entre le très bas de gamme et La Vache qui rit offre aux consommateurs une alternative à moindre coût. Des arômes adaptés aux goûts divers du continent sont aussi proposés. « En Algérie, le parfum ail et fines herbes plaît énormément », note Caroline Sorlin. Au sud du Sahara, ce sont les saveurs chili et barbecue qui sont particulièrement prisées. « Mais il s'agit encore de volumes confidentiels, précise-t-elle. Ces nouveaux produits ne sont pas stratégiques dans notre approche ; nous concentrons tous nos efforts sur La Vache qui rit nature. »

Lire aussi :

Bel fait recette en Afrique

 

Dans cette politique de conquête commerciale, la stratégie de proximité, en matière de communication comme de distribution, joue un rôle important. « Au-delà de sa valeur nutritionnelle, La Vache qui rit véhicule une image de joie de vivre », souligne Caroline Sorlin. Une image positive propice aux spots télévisés et aux panneaux d'affichage, très répandus sur le continent - internet étant lui le principal outil pour atteindre les plus jeunes. « Le packaging est également un très gros vecteur de communication pour nous, grâce aux boîtes imprimées recto verso : on peut donner des informations nutritionnelles et des consignes alimentaires sur leur fond. » Pour atteindre le plus grand nombre, Bel travaille avec 270 000 points de vente et met à contribution jusqu'aux réseaux de petits vendeurs. « L'Afrique, c'est 90 % de distribution traditionnelle, informelle », rappelle Frédéric Nalis. À Kinshasa, le groupe sollicite depuis deux ans les mamas mapas (« mamans pain ») en leur proposant de vendre des tartines de Vache qui rit plutôt que de margarine. Pari réussi, qui a conduit à faire de même au Congo voisin et en Côte d'Ivoire. 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Aérien

Air Mauritius au pied du mur

Air Mauritius au pied du mur

Après de sérieuses difficultés financières, Air Mauritius a renoué avec les bénéfices. Sa recette : réduire la voilure vers l'Europe en crise et davantage de liaisons vers l'Inde et la...

Lire la suite

Transparence

Avec Global Witness, les miniers sont sous surveillance

Avec Global Witness, les miniers sont sous surveillance

Depuis Londres, l'ONG fondée en 1993 traque la corruption et met au jour les liens entre filières extractives et conflits meurtriers. La RD Congo est l'un de ses principaux terrains...

Lire la suite

Étude

Les Marocains avides de nouvelles technologies

Les Marocains avides de nouvelles technologies

Les résultats de l'étude menée pour le fabricant américain de microprocesseurs Intel sur le comportement digital des Marocains révèle que plus de 80% d'entre eux possèdent un appareil informatique.

Lire la suite

Burkina-Faso

2iE : les chantiers d'Amadou Maiga

2iE : les chantiers d'Amadou Maiga

À 58 ans, le Malien Amadou Hama Maiga, qui a pris les commandes de l'Institut international de l'ingénierie de l'eau et de l'environnement (2iE) à la suite d'une crise aiguë,...

Lire la suite

Santé

Ebola : la mobilisation des bailleurs de fonds s'accélère

Ebola : la mobilisation des bailleurs de fonds s'accélère

La Banque mondiale annonce un don de 105 millions de dollars à destination de la Guinée, du Liberia et de la Sierra Leone, les trois pays les plus touchés par...

Lire la suite

Conjoncture

Crise : comment le Ghana en est-il arrivé là ?

Crise : comment le Ghana en est-il arrivé là ?

Grisé par son nouveau statut de producteur de pétrole, le pays a laissé filer les déficits. Gare au recadrage !

Lire la suite

Interview

John Gadzi : "Produire localement reste un grand défi au Ghana"

John Gadzi :

Les atouts et les handicaps de l'économie nationale, John Gadzi, spécialiste ghanéen des fusions-acquisitions, les analyse au quotidien. Son verdict.

Lire la suite

Agro-industrie

Maroc : OCP annonce des résultats en baisse au premier semestre 2014

Maroc : OCP annonce des résultats en baisse au premier semestre 2014

OCP annonce des résultats en légère baisse pour le semestre 2014. Le résultat net consolidé s'établit à 2,403 milliards de dirhams (223,7 millions d'euros), soit un recul de 6 %....

Lire la suite

Stratégie

Pourquoi Maurice mise sur le haut de gamme

Pourquoi Maurice mise sur le haut de gamme

Sucre, textile, tourisme, et désormais TIC et biotechnologies, les produits et services mauriciens ont pris énormément de valeur ajoutée. Et ça paie.

Lire la suite

Infrastructures

L'Égypte mobilise 8,5 milliards de dollars pour l'expansion du canal de Suez

L'Égypte mobilise 8,5 milliards de dollars pour l'expansion du canal de Suez

Les banques égyptiennes ont levé 8,5 milliards de dollars, à travers l'émission de certificats de placement dédiés, pour le financement des travaux d'expansion du Canal de Suez. L'État égyptien espère...

Lire la suite

Télécoms

Airtel lance la 3G au Tchad

Airtel lance la 3G au Tchad

Après avoir obtenu une licence pour ce service en avril, l'opérateur de téléphonie mobile Airtel lance la 3G au Tchad. L'opérateur télécoms indien prépare également la mise en place de...

Lire la suite

Banque

QNB en Afrique, maintenant, c'est du sérieux

QNB en Afrique, maintenant, c'est du sérieux

L'entrée du groupe qatari dans le capital d'Ecobank a surpris tout le monde. Et selon les analystes, ce n'est qu'un début... Les géants du continent se laisseront-ils faire ?

Lire la suite

Finance

QNB devient le premier actionnaire d'Ecobank

QNB devient le premier actionnaire d'Ecobank

Quelques jours après avoir acquis 12,5 % du capital d'Ecobank, Qatar National Bank (QNB) a annoncé s'être offert 11 % supplémentaires. Le Qatari devient ainsi le premier actionnaire du groupe...

Lire la suite

Tourisme

Maroc : la BERD investit 10 millions d'euros dans Alliances Hotel

Maroc : la BERD investit 10 millions d'euros dans Alliances Hotel

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a conclu un partenariat avec Alliances Hospitality, filiale de Groupe Alliances, pour la réalisation au Maroc d'hôtels de catégorie 3...

Lire la suite

Rapport

Matières premières : les recettes controversées de la Cnuced

Matières premières : les recettes controversées de la Cnuced

Dans son "Rapport sur le commerce et le développement 2014", publié le 10 septembre, la Cnuced incite les pays en développement, et en particulier l'Afrique, à accroître leurs revenus en taxant...

Lire la suite

Hydrocarbures

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a acquis 20 % du champ pétrolifère offshore CI-103 au large des côtes ivoiriennes auprès de l'américain Anadarko, qui en conserve 35 %.

Lire la suite

Audiovisuel

Sénégal : Futurs Médias élargit son répertoire

Sénégal : Futurs Médias élargit son répertoire

Presse, télévision, radio, internet... Sous l'impulsion de son fondateur, Youssou Ndour, le groupe sénégalais déploie des projets tous azimuts. Et s'attaque même à de nouveaux secteurs, comme l'emballage.

Lire la suite

Aérien

Royal Air Maroc développe ses activités de fret en l'Afrique de l'Ouest

Royal Air Maroc développe ses activités de fret en l'Afrique de l'Ouest

Royal Air Maroc ouvre quatre nouvelles lignes "tout cargo" dans le cadre du déploiement de ses activités de fret vers l'Afrique subsaharienne. La compagnie aérienne a également signé une convention...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Dans son édition du 14 au 20 septembre 2014, "Jeune Afrique" se penche sur l'Accord de partenariat économique conclu entre une grande partie de l'Afrique subsaharienne et l'UE. Points forts,...

Lire la suite

Agro-industrie

Hévéa : SIPH maintient ses objectifs malgré un premier semestre très difficile

Hévéa : SIPH maintient ses objectifs malgré un premier semestre très difficile

La Société internationale de plantations d'hévéas (SIPH), filiale de l'ivoirien Sifca, annonce des résultats en net retrait pour le premier semestre 2014. Le chiffre d'affaires semestriel s'établit à 127,3 millions d'euros,...

Lire la suite

Transport

Algérie - Maroc : par la voie des airs, c'est compliqué et cher

Algérie - Maroc : par la voie des airs, c'est compliqué et cher

Pour voyager entre l'Algérie et le Maroc, la voie aérienne s'impose. Les frontières terrestres entre les deux pays d'Afrique du Nord sont fermées. Par la voie maritime, il n'existe pas...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags