Sénégal : Sonatel enregistre un bénéfice net de 201 millions de dollars au 1er semestre, en hausse de 6,6 % sur un an.
L'Algérie réalise un excédent commercial de 3,89 milliards de dollars au 1er semestre, en baisse de 24% sur un an.

Urbanisme : des villes et des hommes

À Kigali, le business prend de la hauteur

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

La Kigali Citytower (à dr.) et le chantier du Grand Pension Plaza, aujourd’hui terminé. © Antonin Borgeaud/JALe plan directeur de la capitale rwandaise impose aux nouveaux immeubles du quartier d'affaires de compter au moins quinze étages. De quoi rationaliser l'espace et moderniser le centre-ville.

Accrochée à flanc de colline, visible à des kilomètres à la ronde, la Kigali City Tower s'élance fièrement dans le ciel, comme un symbole du nouveau visage que veut se donner la capitale rwandaise. Depuis son ouverture, en 2011, cette tour de dix-huit étages inondée de lumière (sa façade est entièrement faite de verre) fourmille d'expatriés, de cadres et de jeunes en quête de détente. On y trouve une grande surface ouverte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, des cafés, des commerces high-tech (distribuant notamment les derniers produits d'Apple), ainsi que des bureaux de standing. Des équipements initialement prévus seul le cinéma multiplexe n'a pour l'instant pas ouvert ses portes.

Lire aussi :

Le Rwanda, meilleur élève du continent
Rwanda : big bang à Kigali dans l'urbanisme
Logements : Kigali a besoin de 2,5 milliards de dollars

C'est dans ce quartier que la ville de Kigali prévoit d'établir son central business district, c'est-à-dire son centre d'affaires, et notamment d'activités financières. Densité de population et rationalisation de l'espace obligent - la capitale rwandaise hébergera près de 2 millions d'habitants en 2020, soit deux fois plus qu'en 2010 -, le plan directeur adopté en 2008 prévoit que les nouveaux bâtiments de ce quartier devront avoir un minimum de quinze étages - contre huit, par exemple, dans la zone hôtelière voisine. Plus d'une dizaine de projets imposants sont confirmés, dont certains sont déjà en chantier, même si l'on est encore loin des vues futuristes modélisées en 3D dans lesquelles la Kigali City Tower ne sera plus qu'un bâtiment parmi d'autres.

 

 

L’un des accès du Grand Pension Plaza. © Vincent Fournier/JAMutation

Tous les projets ne progressent pas aussi vite que le voudraient les autorités, notamment celui du futur quartier des loisirs du mont Rebero, surplombant la ville, qui n'a finalement pas été lancé faute d'investisseurs. L'année 2013 devrait toutefois donner un coup d'accélérateur à la mutation de la capitale rwandaise, avec l'achèvement prévu de plusieurs immeubles de prestige. À commencer par le nouvel hôtel de ville de six étages, qui devrait être opérationnel au cours du premier trimestre 2013. C'est aussi le cas du Kigali Convention Center, un complexe abritant une salle de conférences de 2 600 places, un hôtel cinq étoiles de près de 300 chambres exploité par Radisson Blu (The Rezidor Hotel Group), ainsi qu'un musée. Après plusieurs reports de livraison, le bâtiment, désormais bien visible depuis le rond-point de Kimihurura, doit être inauguré mi-2013. Enfin, non loin du célèbre hôtel des Mille Collines, le gros oeuvre du futur cinq-étoiles Marriott est également terminé, ce qui devrait permettre à l'établissement d'ouvrir ses portes en juillet 2013.

 

Un autre projet sur le point d'aboutir est celui de la zone économique spéciale située près de l'aéroport, qui doit accueillir des activités industrielles sur une superficie de 100 ha - des extensions sont prévues pour étendre la zone à 400 ha à terme. « Tous les travaux de raccordement aux différents réseaux sont maintenant terminés, indique le maire de Kigali, Fidèle Ndayisaba. Une dizaine d'entreprises préparent déjà leur installation, et une vingtaine d'autres, jusqu'à présent implantées dans des zones inondables ou inappropriées, vont y être relocalisées avec, pour la plupart, des agrandissements à la clé. »

Pour promouvoir la création d'entreprises innovantes, un campus de 16 ha, d'un coût de 13 millions de dollars (plus de 10 millions d'euros), doit être réalisé d'ici à 2015. Abritant notamment un incubateur de start-up dans les technologies de l'information et de la communication, il sera centré autour de l'antenne rwandaise de l'université Carnegie-Mellon, un établissement américain spécialisé dans les nouvelles technologies, qui a accueilli sa première promotion en août dernier, dans un autre bâtiment. Car à Kigali l'accueil de nouveaux partenaires n'attend pas.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags