Télécoms : l'État algérien acquiert 51% de Djezzy pour 2,64 milliards de dollars.
Turkish Airlines va desservir trois nouvelles destinations africaines : Bamako, Cotonou et Conakry

Union du Maghreb Arabe : une banque commune pour le premier trimestre

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

La future banque sera basée à Tunis. DRLa cinquième conférence régionale sur l’intégration économique maghrébine qui se déroule les 8 et 9 janvier dans la capitale Mauritanienne, Nouakchott, aboutit sur un accord pour la création de la Banque maghrébine d’investissement et du commerce extérieur (BMICE).

Attendue en 2000, puis maintes fois retardée, la Banque maghrébine de l’investissement et du commerce extérieur (BMICE), sera opérationnelle dans les prochains mois. « Nous espérons que le premier trimestre 2013 verra le démarrage effectif de la BMICE », a déclaré le gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, Sid’Ahmed Ould Raiss, en marge des discussions de la conférence régionale, réunissant les banquiers centraux, les cadres dirigeants des ministères de l’Économie et des Finances des pays de l’Union du Magreb arabe (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie) et le Fonds monétaire international (FMI).

Retard

D’après le secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe (UMA), Habib Ben Yahia : « Le directeur général sera issu du pays hôte, la Tunisie. Le recrutement du personnel, avec l’accord des pays membres, est acquis ». Et d’ajouter : « Nous espérons que cette banque favorisera les investissements directs à l’étranger intra-maghrébins ». Il faut dire que, dans ce domaine, le Maghreb est très en retard par rapport à d’autres régions du monde. Selon un rapport du FMI présenté ce mercredi à Nouakchott, les IDE intra-maghrébin représentent moins de 1% du total des IDE de la zone, reflétant ainsi la faible intégration commerciale entre les cinq pays de l’UMA. À titre de comparaison, les IDE entre les pays de l’ASEAN  (Association des nations de  l’Asie du sud-est) atteignent 15%.

Le capital de départ de la BMIC sera de 100 millions de dollars, chaque pays contribuant à hauteur de 20%. Malgré une somme relativement modeste, l’accord pour la création de la BMICE constitue une avancée dans le processus d’intégration économique au Maghreb.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags