Burkina: La Société des fibres et textile vise une production de 800 000 tonnes de coton pour la campagne 2014-2015.
Le conseil d'administration de Chanas Assurances débarque Henri Ewelé de son poste de directeur général. Albert Pamsy le remplace.

Un plan d'investissement de 900 millions d'euros pour Maroc Télécom

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

le groupe entend investir 4 milliards de dirhams dans ses filiales subsahariennes sur la même période. © Jean-Luc Grzeskowiak/HOA-QUI-AFPMaroc Télécom s'est engagé auprès de l'État à moderniser et à étendre le réseau haut débit dans le pays, un plan d'investissement de près de 900 millions d'euros. Le groupe marocain entend également investir près de 360 millions d'euros dans ses filiales subsahariennes.

Le 16 janvier, les représentants du gouvernement marocain et le président du directoire de Maroc Télécom, Abdeslam Ahizoune, ont procédé à la signature de la quatrième convention d'investissement entre l'État et l'opérateur de télécoms. Pour faire face à la forte croissance du trafic mobile et de l’internet haut débit au Maroc, ce dernier s'est engagé à financer un programme d'investissement de plus de 10,08 milliards de dirhams (890 millions d'euros) sur les années 2013-2015. Cette somme permettra notamment le déploiement du réseau de fibre optique et le remplacement de la quasi-totalité des équipements existants. Un investissement qui permettra de créer 500 emplois directs.

Lire aussi :

Abdeslam ahizoune: "Notre expérience africaine est extrêmement positive"
Maroc Télécom résiste aux crises
Maroc Telecom bientôt coréen ?

Filiales en Afrique subsaharienne

À cette occasion, Abdeslam Ahizoune a déclaré que Maroc Télécom s’apprêtait à vivre « un tournant décisif de son histoire », ajoutant que ce programme constituait « une véritable locomotive pour démocratiser l’accès aux nouvelles technologies de l’information ». En plus de cet investissement de 10 milliards de dirhams sur le sol marocain, le groupe entend investir 4 milliards de dirhams (360 millions d'euros) dans ses filiales subsahariennes sur la même période.

Maroc Télécom rappelle que les trois conventions précédemment signées avec le gouvernement ont porté sur un volume global d’investissements de près de 25 milliards de dirhams, ce qui porte le total à 35 milliards de dirhams (environ 3 milliards d'euros) sur le seul territoire national.

Coté à la bourse de Casablanca, l'opérateur marocain est détenu à 30% par l'État et à 53% par Vivendi.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags